Accueil > Artisans > SANOUSSA MAÏGA (Teinturier sur bazin – Ouahigouya)

SANOUSSA MAÏGA (Teinturier sur bazin – Ouahigouya)

facebooktwittergoogle_plus

Le bazin :

La teinture et la finition du bazin sont effectuées de manière traditionnelle en Afrique. Les techniques de teinture font appel aux réserves à la cire (batik) ou aux ligatures (réserves par attache). Le bazin est ensuite amidonné et frappé (tapé) à l’aide d’un maillet sur un billot de bois ce qui lui confère son brillant et sa rigidité très appréciés. Tissu luxueux utilisé pour les tenues d’apparat, il est depuis quelques années entré avec bonheur dans le domaine du stylisme de mode.

 Parcours:

P1100463

Sanoussa Maïga a commencé en 1973 à apprendre la technique de teinturier à Youba, à Ouagadougou et à Koudougou. En 1989 il devient chef d’atelier de teinture à Youba. Puis, il participe à des formations professionnelles entre 1995 et 1997 au Niger et au Mali. Il devient ensuite formateur du centre ECLA de Ouahigouya en teinture de 1991 à 2003. Il eu la responsabilité de chef d’atelier de teinture moderne à Ouahigouya de 2004 à 2013. Actuellement il forme des prisonniers à Ouahigouya en teinture.

1973-1981 : début d’apprentissage de la teinture à Youba

1982-1986 : approfondissement de l’apprentissage de teinture à Ouagadougou

1989-1990 : chef d’atelier de teinture à Youba

1995 : formation professionnelle au Niger

1991-2003 : formateur du centre ECLA de Ouahigouya en teinture

2004 – 2013 : chef d’atelier de teinture moderne à Ouahigouya